Qu’est-ce que l’anglicanisme ?

Né en 1534, l’anglicanisme est la religion officielle de l’Angleterre. Cette Église compte des millions de fidèles qui croient en Dieu et en Jésus-Christ dans le monde.

Origine et définition de l’anglicanisme

L’anglicanisme ou Église anglicane est une Église chrétienne qui présente des similitudes avec l’Église catholique et l’église protestante. Pour cette raison, elle est dite catholique et réformée. Toutefois, elle ne dépend pas de Rome puisque, en 1534, le roi d’Angleterre Henri VIII se fait proclamer chef de l’Église d’Angleterre à la suite de divergences avec le pape Clément VII qui refusa d’annuler le mariage de ce dernier avec son épouse Catherine d’Aragon. Ce schisme représente le rejet de l’autorité du pape donc, de Rome sur l’Église anglaise. Après sa séparation de l’Église romaine, l’Église anglicane s’est répandue dans le monde entier. Comme toutes les Église chrétiennes, elle est fondée sur Jésus-Christ et ses enseignements. L’Église anglicane est apostolique puisqu’elle continue les enseignements de J.C. à travers la succession apostolique. Cependant, elle a fait siennes certaines réformes protestantes, puisque les prêtres anglicans peuvent se marier s’ils le désirent.

Quel est le mode de fonctionnement de l’Église anglicane ?

Toutes les Église anglicanes forment une communion appelée provinces ecclésiastiques qui sont quant à elles divisées en diocèses. Même si leur mode de fonctionnement est presque identique, chaque branche est autonome. Les diocèses sont dirigés par des évêques. Au sein des diocèses, des prêtres et des laïcs sont élus pour représenter les diocèses au synode général qui nomme et contrôle les prêtres. Il est dont le clair que le mode de fonctionnement de cette Église est synodal. En outre, nommé par le Premier ministre du Royaume-Uni, l’archevêque de Cantorbéry, est considéré comme le chef spirituel de l’Église anglicane et le garant de l’unité de l’anglicanisme.

En véritable église unie, l’anglicanisme fonctionne grâce à des instances telles que :

– En outre, nommé par le Premier ministre du Royaume-Uni, l’archevêque de Cantorbéry, est considéré comme le chef spirituel de l’Église anglicane et le garant de l’unité de l’anglicanisme.

– Le conseil consultatif anglican qui, depuis 1968, se réunit tous les 2 ou 3 ans ;

– La conférence des primats anglicans.

Les sacrements célébrés par l’Église anglicane et similitudes avec l’Église catholique.

L’anglicanisme célèbre autant de sacrements que l’Église catholique. Il s’agit de 7 sacrements qui sont :

– Le baptême ;

– L’eucharistie qui est célébrée tous les dimanches ;

– La confirmation ;

– Le mariage,

– La confession ;

– L’onction des malades ;

– L’ordination sacerdotale.

Contrairement au catholicisme, l’anglicanisme permet aux prêtres de se marier s’ils le désirent. Par ailleurs, des femmes peuvent aussi être ordonnées les prêtres. Par ailleurs, à la différence de la liturgie catholique, la liturgie de la communion anglicane n’est pas uniforme, même si un livre de prières sert de référence commune.